LE JOURNAL DE MON ÂME

Libertinage

L’amour est réservé aux amants…

_

« Les fantasmes donnent à l’imaginaire

une impression de réalité… »

Christine Combaluzier

_

_

« L’amour est réservé aux amants »…

Cette pensée n’est pas de moi,

elle est de Norbert…

Bravo lui… bravo toi !!!

_

_

« La manière dont on imagine est souvent plus instructive

que ce qu’on imagine. »

Gaston Bachelard

_

_

N’est-ce pas ? 😉

_

_

Je suis intimement convaincu que les fantasmes sont une exigence de l’âme.

Ils sont là pour son équilibre.

Je parle de l’âme de ceux dont le coeur et le corps vibrent encore…

Je ne parle pas des « morts-vivants »

qui ne savent plus s’envoyer en l’air…

ou qui ont trop peur de le faire

pour ne pas changer leurs petites habitudes…

Dans le printemps de notre automne

les fantasmes sont là bien présents,

il y a ceux qu’on réalise pour ne rien rater de la vie…

et puis il y a ceux qu’on garde secret pour toujours,

parce que ceux-là doivent uniquement être imaginés

et rester à tout jamais planqués dans notre propre intimité…

_

_

Les plus beaux fantasmes sont comme les plus belles amours,

ils  se vivent dans l’ombre d’une vie.

Alain

_

_

« Atteindre le 7ème ciel ne dépend pas que de nous. »

Norbert

_

_

Publicités

Ce que l’on aime n’a pas de nom…

_

À quoi reconnaît-on ce que l’on aime.

A cet accès soudain de calme,

à ce coup porté au coeur

et à l’hémorragie qui s’ensuit,

une hémorragie de silence dans la parole.

Ce que l’on aime n’a pas de nom.

Cela s’approche de nous

et pose sa main sur notre épaule

avant que nous ayons trouvé un mot pour l’arrêter,

pour le nommer,

pour l’arrêter en le nommant.

_

Christian Bobin

_

(J’ai appris à me méfier des rousses aux yeux verts ! LOL)

_

Il faut bien se connaître

et avoir un brin d’humilité pour s’accepter tel que l’on est.

Être à l’écoute de son corps,

oser se perdre dans ses réactions,

et oser aller là où il a envie de nous emmener…

Moi par exemple, à la vue de cette photo… Je craque !

Pour l’érotisme qui s’en dégage,

pour le corps de cette femme,

pour son regard à la fois gourmand et distant,

pour sa posture féline,

pour ses lignes courbes et intrigantes,

pour les chaînes qu’elle tient,

pour le lieu si clauque contrastant avec sa peau si belle…

Oui ! Je l’avoue, je craque pour tout ceci !

Cette photo convient parfaitement

tant à mon âme qu’à ma libido…

_

Le pouvoir de l’érotisme est sans nom,

sans borne, sans limite, démesuré,

lové dans notre subconscient,

il surgit à chaque fois

que s’ouvrent les portes de la tentation !

C’est bon la tentation,

c’est cette lueur dans la nuit

qui nous prouve que nous sommes encore vivants…

_

Alain

_

_

Il nous faut naître deux fois pour vivre un peu,

ne serait-ce qu’un peu.

Il nous faut naître par la chair et ensuite par l’âme.

Les deux naissances sont comme un arrachement.

La première jette le corps dans le monde,

la seconde balance l’âme jusqu’au ciel.

_

Christian Bobin

_


L’âme de fond

A tous nos moments illicites,

à ceux qu’on cache,

à ceux qu’on expose,

à ceux qui offusquent certains,

à ceux qui charment d’autres…

___

___

à ceux qu’on oublie vite,

à ceux qui seront toujours présents dans notre âme,

à ceux qui nous donnent l’illusion

que la vie est superbe à vivre

dans un lit au milieu de l’après-midi…

Alain

______

Quelques mots « bien dans le ton » rajoutés par LYNE… (Merci LYNE !)

______

« Dans un lit l’après midi quand les persiennes sont fermées

et qu’on entend le bruit de l’été au loin… Le bruit qui bruit …


La chambre est dans la pénombre,

pas trop claire,

mais pas trop foncée non plus,

il y a une odeur de café qui flotte dans l’air,

le chat ronronne sous le lit,

je devine plus que je ne le vois mon reflet dans tes yeux brillants … »

Lyne

_____

Je retiens aussi les mots de Norbert (merci toi !)

________

« L’érotisme, le libertinage sont une façon de célébrer la vie…

nos corps sont des temples

et pour que nos âmes s’y sentent bien,

 il faut en prendre soin. »

Norbert

________

_________


C’est extra…

  

   

 
Chanson débordante d’érotisme.
En l’écoutant,
j’ai envie d’être l’amant de toutes les femmes.
 
 
Comment voulez-vous qu’on résiste
à votre emprise ?
 
 
Quand vous désirez nous séduire
nous ne pouvons pas résister bien longtemps…
la tête nous tourne vite !
 
 
Vous nous manipulez…
Oui, c’est cela, vous êtes des manipulatrices !
 
 
Nous ne sommes que des marionnettes
entre vos mains…
 
 
 
Ce soir, il fait chaud…
– 5° dehors
+ 25° dedans !
J’ai envie…
Envie d’avoir une femme à aimer.
 
 
 
 
 
 
 
Je veux lui faire l’amour,
la déshabiller,
la voir nue,
l’entendre crier,
qu’elle me supplie de continuer,
je la veux louve, animale…
 
 
Je la veux à moi pour une nuit !
Et même s’il n’y a pas des "je t’aime" entre nous,
il y aura de la jouissance,
la sienne, la mienne, la nôtre !
 
 
 
 
 
 
 
Femmes, je vous aimmmmme !
Vous êtes mon yin et mon yang…
Vous êtes à la fois
mon espérance
et mon désespoir…
 
Vous êtes ma perdiction
et mon ultime chance…
 
 
 
 
 
 
Question !
 
Un amant est-il obligé de vous aimer
pour vous faire l’amour ?
 
 
Tendrement
 
Alain
 
  

Quand les mots réchauffent les sens…

 
 

 
 LUI & ELLE
 
 
 Voyant sa nudité, LUI se dresse
Fier et toujours prêt à partir
A l’assaut d’un territoire
Déjà conquis par son désir
 
Voyant son érection, ELLE s’avance
Pour lui donner du plaisir
Avec ses mains et sa bouche
Qui l’engloutit et l’aspire
 
 
En entendant ses soupirs
Elle sent ses tétons se durcir
Son clitoris et son vagin tiédir
Et ne se retient pas de gémir
 
Sa faim inassouvie
Elle engloutit ses couilles
Et s’enhardit jusque
Vers son anus si joli
 
 
Puis remonte vers ses seins
Qu’ELLE titille et mord
Vers sa bouche enfin
En le couvrant de son corps
 
Humide et chaud
Puis se glisse à nouveau
Entre ses reins 
Pour prodiguer ses soins
 
 
A son membre épuisé
De baisers et de caresses
Qui finit par se rendre
A sa passion débridée
 
En un jaillissement qui libère
En un cri et un soubresaut ultimes
Comme une vague qui submerge
Et Le laisse heureux et sans force.
 
Lara Vanel Coytte
 
 
 
J'aime voir ma partenaire
accoutrée de mes vêtements après l'amour,
 
qu'elle ait ma cravate autour de son cou
(je mets des cravates que lorsque j'en suis obligé,
panoplie masculine oblige),
 
qu'elle ait ma chemise
sur le dos pour se protéger du froid,
 
qu'elle ait ma ceinture autour de son cou
parce qu'on vient de faire les fous !!!
 
Elle est toujours superbement ravissante, excitante...
 
J'adore le comportement de la femme après l'amour,
elle est repue
mais toujours féline, câline, coquine !!!!
 
Vous sentez-vous encore plus femmes
après avoir fait l'amour ?
 
Alain
 
 
" L'éternel féminin nous attire vers le haut. "
Goethe